flickrlawn

Arrosage de pelouses | Comment bien arroser

Les deux questions les plus importantes qui se posent généralement en matière de soin et d’arrosage de pelouses sont les suivantes :

– À quel intervalle dois-je arroser ma pelouse?
– Comment puis-je savoir si j’arrose suffisamment mon gazon?

Si vous n’arrosez pas suffisamment votre pelouse, elle deviendra jaune et brûlera. Si vous lui en donner trop et surtout dans les mauvais moment, vous gaspillerez votre argent inutilement. Tôt ou tard vous verrez apparaître des signes de maladie sur ce qui était un beau gazon en santé.

Voici quelques conseils techniques afin d’entretenir votre pelouse le plus efficacement possible :

En période torride ou de grande chaleur comme nous pouvons parfois le vivre en juillet et en août au Québec, effectuez un arrosage de pelouse complet tous les 7 à 10 jours, bien que l’intervalle entre les arrosages puisse varier en fonction du type de gazon et de la capacité de votre sol à retenir l’eau. Si votre pelouse est fraîchement ensemence, une fréquence de deux fois semaine pourrait être nécessaire.

L’heure à laquelle vous arrosez votre pelouse est également un facteur gage de réussite. Il est préférable d’arroser le matin parce que le sol absorbe une plus grande partie de l’humidité. L’après-midi, comme il fait chaud, l’eau aura tendance à s’évaporer et l’effet sera amplifié si le vent est de la partie. Évitez d’arroser en soirée, car l’humidité et l’absence de soleil contribuent à propager les maladies. Les maladies les plus répandues sont les champignons qui aiment particulièrement les endroits frais et humides.

Pour calculer la quantité d’eau à utiliser lors de vos arrosage, voici un petit truc bien utile :

Après une période de quatre ou cinq jours sans précipitations, placez plusieurs boîtes de conserve sur votre pelouse et faites fonctionner les pulvérisateurs jusqu’à ce qu’elles contiennent 1 pouce d’eau. Notez le temps qu’il aura fallu pour y arriver. Une journée plus tard, enlevez à la pelle une portion de pelouse ainsi que la terre en dessous. Si cette bande foncée ne s’étend pas jusqu’à la profondeur de la racine, arrosez plus longtemps la prochaine fois. Si la bande s’étend au-delà des racines, réduisez le temps d’arrosage.

Prenez maintenant le temps d’entretenir votre pelouse et vous verrez des résultats dans les jours suivants. En bref, choisissez votre moment d’arrosage et la quantité d’eau nécessaire, voilà le secret pour avoir un beau gazon vert.

Astuce Casafolio :

Réparation d’un boyau d’arrosage !!

Bon ! Vous n’aviez pas vu le boyau d’arrosage avant de passer la tondeuse. À moins qu’il ne soit complètement sectionné, vous pourrez encore l’utiliser grâce à une trousse de réparation que vous pourrez vous procurez dans la plupart des quincailleries (Rona, Home Dépôt, Home Hardware, Patrick Morin, Etc..) Ce genre de réparation est fort simple à faire et coûte beaucoup moins cher que de racheter un tuyau neuf. À l’aide d’un couteau acéré, coupez la partie endommagée en vous assurant de laisser les deux extrémités bien droites. La trousse devrait contenir deux colliers de serrage pour boyau flexible ainsi qu’une douille de matière plastique ayant le diamètre de l’intérieur de votre boyau. Desserrez les colliers et glissez-en un sur chacune des extrémités du boyau; insérez ensuite la douille à l’intérieur des deux extrémités. La douille devrait s’ajuster parfaitement. Serrez les colliers derrière les bouts coupés. Vous pouvez également réparer les fuites entre les connecteurs mâles et femelles à l’aide de raccords de remplacement à pince.

Après tout,  bon entretien !

Si vous avez besoin de conseil de professionnels dans l’aménagement paysager veuillez vous rendre sur Casafolio.com et vous trouverez de multiples entreprises prêtent à vous aider.

DSC_0218mod

le Outdooring: une nouvelle tendance

Vous avez besoin d’un peu de changement dans votre vie, d’ajouter un peu de confort inégalé à votre demeure ou simplement de trouver une meilleure façon de profiter de l’été au maximum? Vous devez découvrir le Outdooring, qui est  »l’art de vivre à l’extérieur ». En effet, c’est une tendance que plus en plus de gens adoptent et elle vous met en contact constant avec la nature sans avoir à se déplacer.

Elle consiste en l’installation d’un pavillon ciblant vos besoins précis et est accessible toute l’année, à même votre cour. Ce pavillon sera une sorte d’abri permanent et le choix est le vôtre, à savoir si vous voulez un salon dans votre jardin pour écouter des films en soirée, un coin pour la détente, la lecture ou la sieste, un abri pour votre spa, un coin déjeûner, une salle de jeu pour les enfants, un atelier pour préparer votre jardin, un endroit pour fêter entre amis…En fait, les possibilités sont multiples et peuvent satisfaire toutes formes d’imagination.

Passer la journée au grand air avec une touche d’intérieur dans votre jardin, un rêve facilement réalisable et accessible à tous. Ayez l’impression de ne perdre aucun moment de la journée, que ce soit par beau temps ou lors des journées pluvieuses. Ce pavillon pourrait devenir la pièce la plus utilisée de votre résidence et vous ne regretterez en aucun temps son installation.

Vous pouvez découvrir cet  »art de vivre à l’extérieur » ou le outdooring sur le site de Trévi ou trouver des pavillons semblables sous une autre appellation dans plusieurs autres magasins.

RBQ – Régie du Bâtiment du Québec – Licence RBQ

RBQ

Régie du Bâtiment du Québec (RBQ)

Toutes les entreprises en Construction au Québec doivent obligatoirement être inscrites à la RBQ. Avant d’entamer des travaux, consultez le Registre des détenteurs de licence pour vérifier si votre entrepreneur est détenteur de la licence appropriée ou pour trouver un entrepreneur pour l’exécution des travaux que vous projetez. La Régie du bâtiment du Québec (RBQ) met à votre disposition le Registre des détenteurs de licence  vous permettant de vérifier si votre entrepreneur est détenteur d’une licence valide d’entrepreneur de construction et de trouver un entrepreneur pour l’exécution de travaux de construction ou de rénovation que vous projetez.

ACQ – Association de la Construction du Québec

Association de la Construction du Québec (ACQ) : Le plus important regroupement multisectoriel à adhésion volontaire de l’industrie de la construction du Québec, l’ACQ est en lien quotidien avec près de 15 000 entreprises. L’ACQ a pour mission de favoriser l’essor des entreprises de construction en développant des outils de gestion innovateurs et en offrant des activités de réseautage, de formation et de développement de marchés. Promouvoir les nouvelles pratiques en matière de construction, santé et sécurité, innovations technologiques et construction durable. Représenter, à titre d’agent patronal négociateur, les employeurs qui œuvrent dans les secteurs institutionnel-commercial et industriel (IC/I). Défendre les intérêts des entrepreneurs de la construction IC/I auprès des autorités gouvernementales et socio-économiques du Québec et du Canada.

Association APECQ

Association patronale des entreprise en construction du Québec (APECQ) : L’APECQ doit être reconnue comme le véritable carrefour multisectoriel à adhésion volontaire de l’industrie de la construction au Québec par la consolidation d’un réseau d’affaires performant, tout en favorisant le développement accru d’une importante gamme de produits et de services de qualité, à la fine pointe de l’innovation et de l’évolution des pratiques commerciales et industrielles nécessaires dans le secteur de la construction. L’APECQ offre des formations pour devenir Entrepreneur Général. Leur programme « Devenir entrepreneur en construction » s’adresse à tous les entrepreneurs qui désirent se qualifier pour obtenir une licence auprès de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ).