casafolio2015

Nouveautés sur Casafolio en 2015!

Chers membres Casafolio

Suite à vos demandes au cours de l’année, nous sommes actuellement à finaliser plusieurs innovations vous permettant de maximiser vos opportunités d’affaire en 2015. Voici donc la liste des nouvelles options qui seront disponibles.

Création d’un compte Premium

  • Obtenez un placement prioritaire de votre entreprise dans sa catégorie
  • Apparaissez sur les profils de vos compétiteurs
  • N’ayez aucun compétiteur sur votre profil
  • Ayez un accès privilégié aux demandes de soumissions en ligne
  • Recevez vos statistiques mensuelles de visites
  • Ajoutez une vidéo d’entreprise sur votre profile
  • Connectez votre galerie de projets à votre site web pour en faire la gestion vous-même à peu de frais
  • Repositionnez vos projets en tête de liste

Création de votre page web personnalisée

Merci à vous tous pour vos demandes nous permettant d’améliorer vos performances en ligne par le biais d’outils simples et efficaces.

L’équipe Casafolio

N.B. N’hésitez pas à nous faire parvenir vos commentaires et suggestion d’améliorations info@casafolio.com

 

sr-condoCONSTRUCTION-08.JPG

Selon la SCHL, le marché de l’habitation canadien est « sensiblement » surévalué

Le prix des habitations semble devenir de moins en moins abordable pour une grande partie de la population canadienne. En effet, selon une nouvelle étude de la SCHL, le prix des habitations serait trop haut par rapport à ce que les premiers acheteurs seraient capables de débourser.

S’il y a un risque de surévaluation, ce n’est pas à Vancouver, (malgré que le prix des maisons y soit plus élevé) mais plutôt à Montréal et dans la Ville de Québec. Selon leurs rapports, c’est principalement dans ces deux villes qu’il y a le plus grand écart entre le prix des maisons et le revenu des ménages. Cependant, malgré ces indices importants, l’économiste en chef de la SCHL Bob Dugan affirme que le marché canadien possède un risque minime de surévaluation et que plusieurs autres facteurs ne sont pas présents dans le marché canadien.

Au Canada, le prix des maisons est sensiblement plus élevé de ce qu’il devrait être relativement au pouvoir d’achat des ménages et à l’accroissement de la population. Toutefois il ne faut pas s’inquiéter, car la surchauffe et l’augmentation des prix ne sont pas à un niveau de risque critique.

C’est lorsque l’on regarde la construction de nouvelles unités dans les villes de Montréal et deToronto que l’on voit certains facteurs à risque. Dans ces deux villes la quantité de nouvelles habitations est très élevée en comparaison à la population. Cela pourrait soulever beaucoup de doutes si les unités seraient complétées mais invendues. Il est cependant nécessaire d’évaluer le marché canadien par ville et par région, car elles fonctionnent toutes de manières différentes et comportent des indicateurs distincts.

Vancouver

Même en voyant des prix d’habitations extrêmement élevés à Vancouver, la SCHL n’y voit aucun enjeux majeur. Le prix des maisons est supporté par la croissance du pouvoir d’achat et l’augmentation de la population à long terme. Il faut considérer qu’une petite partie des propriétés se vende à des prix très élevés, ce qui affecte le prix moyen des habitations.

Calgary

L’acroissement important dans le prix des maisons, combiné avec de gains modestes en pouvoir d’achat des ménages, peuvent être un facteur qui signifie que les propriétés sont surévalués. Ce qu’il faut regarder dans cette région c’est le prix du pétrole, qui fait augmenter le prix des maisons parallèlement au prix du baril. C’est un marché très différent du reste du Canada.

Toronto

À Toronto, il y a un peu de surévaluation car le pouvoir d’achat personnel n’a pas suivi la hause du prix des condos. Selon la SCHL, c’est un facteur à risque dans cette région et une correction du prix pourrait survenir si la demande ne comble plus les nouvelles constructions disponibles. Ce qui aide beaucoup l’économie de Toronto est que le segment clé d’acheteurs de condos (jeunes professionnels et investisseurs) ne cesse d’augementer.

Montreal

À Montréal, le prix des maisons ne réflecte pas du tout l’acroissement faible du pouvoir d’achat des ménages. De plus, il y a eu un acroissement très faible du segment d’acheteurs clé qui sont les premiers acheteurs. Ces facteurs combinés signifient que certaines habitations sont surévaluées. Aussi, il y a eu énormément de nouvelles constructions dans la région et le niveau de nouvelles unités disponibles relatives à la population est à un niveau historique.

Sans titre

Critères obligatoires sur une facture au Québec

Au Québec, afin de respecter la loi, il nécessaire d’inclure certaines informations sur toutes vos factures. Nous vous dressons une liste exhaustive des critères à retrouver :

Premièrement, vous devez obligatoirement inscrire vos numéros de taxes. Nous suggérons de les inscrire en bas de votre facture directement dans le calcul total de la facture.

Deuxièmement, vous devez indiquer la date de facturation. Lorsque vous possédez un logiciel comptable, la date du jour est automatiquement montrer. Par contre, pour tout contrat à la main, votre date devient très importante car vous pourrez prouver le paiement de vos taxes au gouvernement s’il y a un conflit.

Troisièmement, vous devez retrouver un sous-total de la facture, ce qui inclut la somme des services rendus avant les taxes. De plus, vous devez indiquer séparément le montant des taxes chargées (5% au fédéral et 9,975% au provincial). En final, le total correspondra à la somme du sous-total et des taxes. Le montant des taxes chargées devra donc être remis au gouvernement dans votre déclaration de taxes.

Ensuite, vous devrez indiquer une description claire des services rendus ou des biens vendus. Par exemple, si vous êtes un plombier et que vous avez travaillé 5 heures sur la réparation d’un lave-vaisselle et que vous chargez 100$ de l’heure, vous devrez inscrire Réparation du lave-vaisselle, 5 heures, 100$ de l’heure, sous-total 500$.

Pour terminer, vous devrez inscrire le nom de l’entreprise ou du client l’adresse complète, le nom d’un contact auquel votre bien ou service a été vendu.

Soyez précis et les informations serviront à respecter la loi et vous permettra de valider vos déclarations de taxes en cas de conflit. Soyez vigilant !